Connaitre la nymphomanie

1534915 1492589614313101 7986003316435193044 oEncore appelée hypersexualité, la nymphomanie est une maladie liée au fort désir ou à la dépendance sexuelle chez les êtres humains. (...)

C’est le paroxysme de l’orgasme. Elle peut à ce juste titre être considérée comme étant un trouble, une envie incontournable d’avoir des rapports sexuels.
Etre nymphomane, c’est éprouver, manifester une insatisfaction totale du sexe.
La recherche sans condition du plaisir sexuel est au centre de la réflexion quotidienne de la nymphomane.
Cette pathologie est de plus en plus retrouvée auprès des adolescents et jeunes de nos jours et constitue un danger pour la vie sexuelle du partenaire, occasionnant ainsi le multi partenariat sexuel et la débauche.
Quelles en sont les causes ?
Les véritables causes de la nymphomanie ne font pas encore l’unanimité des chercheurs et médecins de par le monde. En effet, plusieurs hypothèses sont envisageables :
  • La  profonde dépression ;
  • La forte émotion ;
  • Les effets secondaires de certains produits
  • La prise abusive des substances aphrodisiaques (excitants sexuels…)
  • Quelques dysfonctionnements (mauvais fonctionnement) du cerveau humain.
Pour Valérie Chaput, psychologue, « les personnes touchées par la dépendance sexuelles sont  souvent des femmes ».  Cela ne sous-entend pas la manifestation de cette maladie auprès des hommes.
Comment la traiter ?
La nymphomanie reste difficile à traiter de nos jours. Les solutions jusque-là préconisées sont d’ordres psychologiques.
En République du Congo, il est conseillé de se rendre dans un centre médical et de rencontrer des psychologues pour en parler. Aussi, un groupe de soutien peut être monté pour aider la nymphomane pour faire face à cette maladie.
Chers jeunes, « la pluie est un phénomène naturelle, pour s’en protéger, on utilise un parapluie ; le sexe également est un besoin naturel et pour s’en protéger il faut utiliser un préservatif »
L’Association Congolaise pour le Bien Etre Familial (ACBEF) peut vous apporter un soutien si vous êtes dans cette situation.
.

Leave a comment

Comments

  • No comments found