Afrique centrale : regard sur la femme congolaise

 
Elles sont de plus en plus nombreuses à occuper de hautes fonctions, mais leur pouvoir reste encore limité. Une femme membre de Tic Tac Ados, réfléchit au regard de l'histoire.
Au Congo, la croissance de la représentation féminine dans les institutions d'État est l'une des plus lente du monde.
Dès lors, la question se pose de savoir si une représentation accrue des femmes en politique implique nécessairement une redéfinition des rapports de genres dans les institutions de prise de décision. 
Droits des femmes au Congo  : encore un long chemin à parcourir
Si la montée en puissance des femmes politiques congolaises gagne en visibilité et en influence, leur histoire n'en reste pas moins tortueuse. Réduites à un statut inférieur pendant la colonisation, confinées au rôle de ménagères et politiquement marginalisées, les femmes sont toutefois demeurées une force électorale aussi crainte que courtisée. Certaines restent toujours retissentes pour se débarquer dans leur domaine de prédilection.  D'autres demeurent dépendantes de leurs petits amis ou époux. 
L'émancipation des femmes ayant été longtemps subordonnée à des intérêts politiques, les femmes sont restées une masse silencieuse dans l'histoire commune du pays.
Bien que  la parité ne soit pas encore satisafaisante, nous voyons au moins quelques femmes membres du gouvernement, à l'assemblée nationale, au sénat, en journalisme. Bref, dans tous les domaines, y compris ceux connus auparavant comme métiers d'hommes à l'instar de la maçonnerie, menuiserie, l'architecture. ..,  elles se sont lancées malgré les risques.
Retenez que, celle qui est dite femme de valeur n'est pas forcement celle qui fait la politique ni celle qui travaille dans une administration. Mais, celle qui se lève tôt, qui travaille avec conviction pour subvenir à ses besoins essentiels.
Brey  PAMBOU