Le préso, la Kapote, ça m’protège toujours

C'est la seule vraie contraception pour fille et garçon. Feminin « Fémidon » ou Masculin « Condom » Le préservatif reste un contraceptif efficace et super pour se protéger contre les Grossesses non désirées ou encore le IST dont le VIH/Sida. Il s’agit  d’une nappe en latex (parfois en polyuréthane ou dans une nouvelle matière le sensoprène) se présentant soit  en forme de capuchon qu’on place sur le pénis en érection ou d’une mini cylindrée qu’on enfonce dans le vagin « pas besoin d’être excité ».

Il sert à récupérer le sperme et le pré sperme. Donc très important pour éviter les risques et dangers sexuels.

Quand ils sont bien utiliser, les préservatifs sont extrêmement  très efficaces. Ils peuvent s'acheter un peu partout dans les pharmacies, chez les distributeurs agréés ou encore dans les centres de santé sexuelle- plannings  comme l’ACBEF, à des prix spécialement abordables.

Pas besoin d’être gêné, un gars ou une go qui achète toujours son préso, est celui ou celle qui a une attitude responsable. Donc plus 1 seul rap sex  sans Préso ou Kapote.

Avant d'acheter la Kapote

Il existe toutes sortes de préservatifs, en couleur, avec des formes différentes, des particularités comme le parfum, des stries ou nodules supplémentaires etc., à chacun de choisir.

Le prix ou la marque n'est pas forcément un gage de qualité. Par contre, Il faut aussi contrôler la date limite d'utilisation, un préservatif trop vieux peut sécher et se rompre plus facilement.

Les conserver, les transporter

Les préservatifs n'aiment ni le soleil, ni la chaleur, ni être trop serrés comme dans un porte-monnaie ou dans une poche.

À la maison ils sont très bien dans un tiroir, et pour le transport, si la boîte entière est trop encombrante, une petite boîte de bonbons vide ou un étui de la bonne forme peut être pratique.

Dans de nombreuses manifestations ou fêtes, il y a souvent un stand qui en distribue, profites-en et garde soigneusement l'emballage en carton qui peut resservir.

Voici les questions que tu te poses quand t’a envie d’utiliser le préservatif :

Le garçon :

  1. Est-ce que ça  suffira à ma taille ?
  2. Est-ce que ça ne va pas diminuer mes sensations ?
  3. Est-ce que ça ne va pas se déchirer ?
  4. Où est-ce que je peux l’acheter ? C’est peut être cher ?! J’ai honte !

La fille :

  1. Est-ce que ça ne va pas rester dans mon sexe ? comment le porter ?
  2. Comment vais-je arriver à lui proposer ça ?
  3. Sera t-il d’accord ?
  4. Où est-ce je peux m’en procurer ? C’est cher ? J’ai honte 

Moi je vais te répondre :

Voici ce que tu vas donner comme réponses à tes questions :

A toi mon pote !

  1. Le préservatif est extensible, il s’adapte à toutes les tailles donc sois sans crainte, pince et déroule délicatement ça ira ;
  2. Jamais, «  le préservatif n’est pas un traitre », il respecte à la lettre tous tes désirs sans déformations, il est fait à base d’une matière très sensible capable d’adhérer à ton corps pendant le rapport sexuel « encore il mieux que ton diminue que t’exposé pour une minute de plaisir » ;
  3. Non du tout, « mais, Attention c’est si et seulement si tu ne l’as pas mal porté » Il y a des techniques de port du préservatif  « je te les illustre, au bas de ta brochure, n’oublies pas de regarder ! »
  4. Tu le trouves dans les pharmacies, chez les revendeurs dans les alimentations et désormais dans ton club et c’est moins cher seulement  100 pour un paquet « y en a trois pour toi ». Ta honte ? Ecoutes mon ami « doucement, reste calme, paniques pas » toute personne pragmatique doit apprécier un jeune qui utilise le préservatif car il est réglo et responsable, alors n’aies même pas honte dis-le haut « donnez-moi deux paquets de préservatifs ! ».

Et maintenant à toi ma très belle copine !

  1. Non du tout ma copine, le préservatif féminin ne peut pas s’enfoncer et rester dans ton sexe, « attends, je t’explique, un peu d’anatomie ok ? » le vagin de la femme est un creux qui limité à l’extrémité  intérieur par le col de l’utérus qui est toujours clos sauf au moment de l’ovulation « il s’ouvre à peine, que ton fémidom ne peut y pénétrer » je t’ai aussi illustré comment le porter.
  2. « T’as peur de le lui proposer, t’es une lâche ? », prends ton courage, expliques lui tout ce que tu connais à propos des attitudes d’une vraie jeune  réglo « je t’en rappelle un peu : avec préservatif = rapport sexuel, ou dépistage = on applique fidélité, d’accord ? », il va te comprendre s’il t’aime « de toute façon c’est un jeune réglo ou futur, mais vas-y avec respect et amour ». Il sera bel bien d’accord avec toi et même plus, ça sera pour lui, une habitude s’il t’aime « mais qu’il a un peu aussi des yeux ailleurs : je ne le conseille pas, c’est pas bon ! ».
  3. Tu vas trouver ton préservatif dans les pharmacies, dans les salons de coiffures, chez les revendeurs dans les alimentations et même dans ton club.  C’est moins cher, tu l’achètes à 50 FCFA. La honte ?  « elle n’est pas de Dieu », «  connais-tu le statut sérologique de ton partenaire ? »  tu es à féliciter quand tu te protèges, alors ne t’occupe même pas des «  on dit ! ».

Que tu sois fille ou garçon, sache que tu peux avoir ta Kapote.

Pour la fille « le Fémidom » ; pour le garçon « le Condom »